Tu t'es sans doute déjà demandé ce qui différencie le wakeboard du wakesurf et du wakeskate. Ou alors tu penses à essayer un de ces sports mais tu ne sais pas lequel te convient le mieux. Nous te montrons ici les différences entre ces trois types de sports nautiques sur planches.

Ces trois sports nautiques ont une chose en commun : les sportifs qui les pratiquent sont sur des planches et glissent sur l'eau. Pour ce faire, ils sont tirés - au moins au début - par un bateau ou un système câblé fixe. Et dans ces trois sports, le but est ensuite de réaliser des figures acrobatiques. 

Mais maintenant, intéressons-nous aux différences et commençons par un bref résumé. En wakeboard, tu es attaché à la planche par des fixations et tu te laisses tirer par une corde. Pour le wakesurf, tes pieds sont libres et tu surfes dans la vague que le bateau fait en avançant. Et en wakeskate, tes pieds sont également libres, mais la plupart du temps tu portes des chaussures et tu te laisses tirer par une corde pendant tout le ride. Bien sûr, les planches sont différentes pour chacun de ces sports.

Regardons maintenant un peu plus en détail ce qui caractérise ces trois sports nautiques.  

Wakeboard

Le wakeboard peut être considéré comme l’équivalent du ski nautique mais avec une planche unique au lieu des deux skis. C'est donc une sorte de mélange entre du ski nautique et du snowboard. C'est le plus populaire des trois sports nautiques présentés sur cette page. Le wakeboarder est tiré par un bateau au moyen d’une corde au bout de laquelle se trouve une poignée - appelée palonnier - qu’il tient dans sa main. Le sportif surfe sur les vagues dans le sillage du bateau pour réaliser des figures ou juste rider pour le plaisir. Le bateau a une vitesse d'environ 35 km/h. Le wakeboarder est maintenu à la planche au niveau des pieds par des fixations, ce qui rappelle le snowboard ou le ski nautique. Comme le sportif est fixé à la board, on peut considérer que le wakeboard est un sport nautique un peu plus sûr que le wakesurf ou le wakeskate. Le désavantage qui en découle par rapport aux deux autres: il faudra plus de technique pour réussir à exécuter des figures.   

Si on compare la planche de wakeboard à un surf, elle est plus petite et plus légère.

Wakesurf

Comme pour le wakeboard, le wakesurfer ride dans le sillage d'un bateau. Mais dans ce cas, le surfeur n’est pas tiré continuellement par le bateau. Il se laisse tirer au début du ride pour prendre de la vitesse, puis il lâche le palonnier et surfe sur les vagues du bateau. Les boards de wakesurf sont plus longues que celles des wakeboards et des wakeskates. Elles ressemblent à celles de surf. Elles existent d’ailleurs en deux styles: le surf (avec un aileron) ou le skim. Cette dernière est plus simple à prendre en main que la première. Contrairement au wakeboard, le rider n’est pas fixé à la planche mais uniquement posé dessus, à pieds nus. La vitesse du bateau est plus faible que pour le wakeboard, ne dépassant généralement pas les 15 km/h.

Wakeskate

Considéré comme le cousin du skateboard, le wakeskate lui ressemble beaucoup, surtout en ce qui concerne les figures. Comme sur un skate, Les wakeskaters portent des chaussures qui crochent sur la board grâce à un grip similaire à celui d’une planche de skateboard, sans y être attaché par des fixations. Il existe des chaussures spécialement conçues pour le wakeskate mais des shoes de sport standard font aussi très bien l’affaire. Le wakeskate est souvent présenté comme le frère jumeau du wakeboard, car il faut aussi être tiré par un bateau, mais à vitesse plus réduite. Au final, on peut le considérer comme un mélange de wakeboard et de skateboard. Les boards sont plus petites que pour le wakesurf et le wakeboard. Au niveau du poids, elle se rapprochent des planches de wakeboard même si elles sont plus épaisses et plus courtes.